CIM. L'exploitant d'Antifer candidat à la reprise de Kergroise

30

juin

2008

CIM. L'exploitant d'Antifer candidat à la reprise de Kergroise

Le suspens sur le quatrième nom enfin levé...

Quatre candidats sont en lice pour reprendre fin décembre la concession de Kergroise, le port de commerce de Lorient. Jusqu'à présent le nom de seulement trois d'entre-eux était connu : la Chambre de Commerce et d'Industrie, candidate à sa propre succession, le port autonome de Nantes-Saint-Nazaire, affilié à la Compagnie d'exploitation des Ports, filiale de Veolia, qui gère actuellement le port de pêche de Lorient et l'OMA (Omnium maritime armoricain). Le quatrième candidat, dont le nom était jusqu'à présent tenu secret, est la Compagnie nationale de navigation, via sa filiale la Compagnie industrielle maritime, la CIM SNC, qui gère actuellement le terminal pétrolier d'Antifer, près du Havre. Le port du Havre est le premier port européen pour les pétroliers en provenance de l'Atlantique. La CIM SNC y exploite et administre deux terminaux : le terre-plein sud et Antifer, relié entre-eux, par un oléoduc. Elle exploite également, six dépôts pétroliers, dont quatre en région parisienne.
Modernisation
C'est évidemment le dépôt pétrolier de Lorient qui intéresse la CIM, avec un trafic de près de 900.000 tonnes en 2007. Le terminal lorientais est actuellement en plein travaux. Il va être légèrement déplacé pour permettre l'allongement du quai principal et surtout modernisé pour permettre aux pétroliers de décharger en toute sécurité. Les réponses à l'appel d'offres de la région dans le cadre de la délégation de service public, des quatre candidats doit parvenir à avant le 26 août. Pour une réponse, au plus tard le 31 décembre.

Source: Le Télégramme du 26/06/08


Soumis par Shortsea le lun, 30/06/2008 - 00:00

Promotion
du transport maritime
à courte distance
et de l'intermodalité