MARSEILLE-FOS : TRAFIC STABLE AU PREMIER TRIMESTRE

22

avril

2016

MARSEILLE-FOS : TRAFIC STABLE AU PREMIER TRIMESTRE

Après une bonne année 2015, le premier port français voit son trafic stagner au premier trimestre 2016. Les conteneurs continuent de croître à Fos. Ce dernier a aussi reçu un premier pétrolier venant d’Iran.

Au cours du premier trimestre 2016, le trafic de Marseille-Fos atteint 20,17 millions de tonnes, un volume équivalent à celui du premier trimestre 2015. Les diverses augmentent de 1 % (4,5 millions de tonnes), mais les conteneurs sont en retrait (-3 %). À Marseille, l’activité conteneurs connaît des difficultés en ce début d’année, avec de nouvelles lignes (Eukor, CMA CGM Wemed) mais des baisses de volumes sur les escales des services de base du terminal Med Europe. Fos est cependant en progrès de 3 %. À Marseille, le ro-ro est par contre bien orienté avec +12 %.

Les vracs solides baissent de 3 % (3,3 millions de tonnes), du fait d'une activité sidérurgique morose en ce premier trimestre. Bien que les exports de céréales soient en hausse, la filière agroalimentaire reste pénalisée par l'arrêt définitif des imports de sucre sur les bassins de Marseille. Les autres vracs solides débutent bien l’année avec, notamment, des entrées supplémentaires de tourbe et d'engrais (+8 %).

Les trafics de vracs chimiques et alimentaires font un bond en avant de 19 % (856 000 tonnes), grâce aux vracs alimentaires (huiles de ricin et de tournesol) en hausse de 41 %. La filière des hydrocarbures est à l'équilibre avec 11,51 millions de tonnes. Le trafic GNL (+57 %) débute en large avance avec une belle reprise sur les imports et les exports.

     Le Marin - 18/04/2016


Soumis par Charles F le ven, 22/04/2016 - 17:19

Promotion
du transport maritime
à courte distance
et de l'intermodalité