PESEE DES CONTENEURS : LE BIC PREPARE UNE BASE DE DONNEES

24

juin

2016

PESEE DES CONTENEURS : LE BIC PREPARE UNE BASE DE DONNEES

Pour transmettre la "Masse brute vérifiée" au transporteur maritime dès le 1er juillet prochain, les chargeurs ont deux possibilités. Une consiste à additionner tous les éléments chargés et la tare du conteneur. Pour faciliter ce calcul, le Bureau international des conteneurs lance une base de données répertoriant la tare des conteneurs à partir de leur numéro.

La réglementation Solas comme l’arrêté d’application français du 28 avril 2016 proposent deux méthodes pour déterminer le poids du conteneur chargé à transmettre obligatoirement au transporteur maritime avant embarquement d’ici le 1er juillet prochain.

Par calcul, la seconde méthode suit une procédure certifiée par l’État en cinq étapes. Dans ce cadre, le chargeur consolide les masses de chacune des marchandises chargées, de leurs emballages, ainsi que de tous les supports de manutention et accessoires de fixation utilisés (palette, fardage, matériau d’assujettissement, etc.). Pour obtenir la "Masse brute vérifiée (VGM)", il doit enfin ajouter la tare du conteneur.

Baptisée Technical Characteristics Database (TCD), elle fournira un référentiel renseigné par les propriétaires de conteneurs et consultable par les chargeurs. À partir du numéro du conteneur, ces derniers obtiendront sa tare. L’accès à la base TCD s’effectuera au moyen d’un site web et/ou d’une application téléchargeable directement sur le système d’information du chargeur. Les adresses des deux outils seront communiquées prochainement par le BIC.

Avec le concours de Touax, Marfret et Michelin dès son démarrage, la mise en œuvre de la base de données TCD débutera le 1er juillet prochain. Son lancement sera suivi d’une phase pilote qui durera jusqu’à la fin de l’année. Durant cette période, les propriétaires de conteneurs sont invités à télécharger les caractéristiques de leur flotte avec deux informations requises au minimum : le numéro du conteneur et sa tare.

"Seules les caractéristiques techniques du conteneur seront accessibles", précise le BIC. En tout état de cause, le TCD sera réalisé sans but lucratif. Si payant, son coût devrait être négligeable".

     L’Antenne 22/06/2016


Soumis par Charles F le ven, 24/06/2016 - 16:42

Promotion
du transport maritime
à courte distance
et de l'intermodalité