LE PORT DE MARSEILLE FOS A TOUS SES VOYANTS AU VERT

29

janvier

2016

LE PORT DE MARSEILLE FOS A TOUS SES VOYANTS AU VERT

En 2015, les trafics de toutes les filières du Port de Marseille Fos sont en croissance, et le trafic total progresse de +4,1 % (81,7 M de tonnes).

Plusieurs grands chargeurs intensifient leur trafic via Fos (comme Seb ou Danone Eaux) et le port compte désormais intensifier ses discussions avec les grands logisticiens.

Les marchandises diverses connaissent également une progression de +1%, avec notamment une croissance de +7% du trafic voitures, certes encore modeste, à 165.500 unités, mais qui pourrait bénéficier dans les années qui viennent de l'ouverture de la future usine PSA au Maroc. A noter également l'ouverture en février d'une nouvelle ligne Ro-Ro avec Civitavecchia et d'un service Conro (combinant Ro-Ro et Lo-Lo) vers le Moyen-Orient (par Messina Line), et la finalisation cette année du terminal voitures de TEA (groupe Charles André) à Fos.

En matière de pré et post acheminement, là encore, les résultats sont au rendez-vous : +13% pour les conteneurs en ferroviaire (112.000 EVP) avec notamment en renforcement de l'offre vers Lyon (qui passe de 15 à 17 services par semaine), et +4% en fluvial (contre +22% en 2014), avec 99.000 EVP sur le Rhône affrétés par des chargeurs tels que Dim, Intermarché, Groupe Seb ou Leroy Merlin.

Pour 2016, Marseille Fos table toujours sur une croissance (à +2,4%). Conformément au plan stratégique 2014-2018, l'investissement va quasiment doubler, passant de 45 M€ à 83 M€. Côté pré et post acheminement, il est à noter qu'une nouvelle zone d'attente poids lourds (50 remorques), dotée d'une station-service GNL, sera livrée à Fos en juin prochain.

     NPI - 25/01/2015

 


Soumis par Charles F le lun, 01/02/2016 - 10:00

Promotion
du transport maritime
à courte distance
et de l'intermodalité