LE PREMIER FEEDER AUTONOME TOUT ELECTRIQUE SERA NORVEGIEN

12

mai

2017

LE PREMIER FEEDER AUTONOME TOUT ELECTRIQUE SERA NORVEGIEN

Kongsberg et le chimiste norvégien Yara prévoient de mettre en service en 2020 le premier feeder industriel autonome et électrique. En d’autres termes, un drone de transport de conteneurs d’une centaine de mètres de long « zéro carbone ».

Ce petit porte-conteneurs fera la navette entre l’usine d’engrais de Porsgrunn de Yara et les deux ports de Brevik et Larvik, ce dernier plus éloigné, qui accueillent des navires de haute mer. Il transportera les approvisionnements et le produit fini.

Brevik et Larvik sont des ports à l’ouest d’Oslo situés au bord de deux fjords, de part et d’autre d’un cap comme il en existe tant sur les côtes norvégiennes. Depuis ces deux ports, Yara livre ses clients à travers le monde. Actuellement, le transport de l’usine aux deux ports est effectué par une noria de plus de cent camions fonctionnant au diesel par jour, soit 40 000 transports par an environ.

Objectif pour ce feedering industriel : zéro carbone et très peu d’humain. Les conteneurs seront chargés par cavalier et portiques électriques, le navire s’amarrera et se libèrera automatiquement au départ comme à l’arrivée. La propulsion électrique sera alimentée par des batteries.

     Le Marin - 10/05/2017


Soumis par Charles F le ven, 12/05/2017 - 16:58

Promotion
du transport maritime
à courte distance
et de l'intermodalité