CEF Transport 2015 : La liste des projets retenus.

21

juin

2016

CEF Transport 2015 : La liste des projets retenus.

Soumis par Charles F le mar, 21/06/2016 - 15:46

Le 17 juin, la Commission Européenne a rendu publique la liste des projets retenus dans le cadre du MIE Transport (Mécanisme pour l'Interconnexion en Europe, Connecting Europe Facility ). C'est ainsi que 6,7 milliards de fonds européens seront débloqués pour ces projets, issus de l'appel lancé en 2015. A ces fonds viendront s'ajouter des cofinancements publics et privés, pour atteindre la somme de 9,6 milliards d'euros. Côté français, parmi les 40 projets soumis, 20 ont été retenus, représentant un financement d'environ 141 millions d'euros, soit 46% des financements demandés. 

Source : European Commission, CEF Transport 2015 Country Fiche France

Les financements seront principalement alloués à des projets d'études (54,3 millions ou mixtes (85,1 millions), les projets d'infrastructure représentant 1,6 millions d'euros. On notera cependant que cette tendance est le résultat du faible nombre de projets d'infrastructure retenus (1), en regard de ceux mixtes (6), et d'études (13). Répartis géographiquement entre les différents corridors multimodaux, ce sont ainsi les régions de la Mer du Nord, de la Méditerranée et la façade Atlantique qui ont attiré le plus de financement au sein des projets français (près de 90%).

* Proposals may belong to more than one corridor. Where this is the case, recommended funding represents the total amount and not the
share of the corridor in a proposal. (Source : European Commission, CEF Transport 2015 Country Fiche France)

Le secteur maritime y est représenté avec 3 projets. Bénéficiant d'un financement recommandé de 9,4 millions d'euros, le projet S/F Samuel LNG vise à développer et promouvoir le recours au GNL comme carburant marin sur le corridor Atlantique.  Il s'agira du retrofit d'un navire dragueur vers une motorisation dualfuel, et le développement de solution d'approvisionnement truck to ship. Incluant les ports du Havre, Rouen, Nantes et Saint Nazaire, mais aussi de Gijon et Vigo, le projet ambitionne une familiarisation avec l'appprovisionnement GNL par les acteurs, avec l'étude d'une solution de stockage flottante, et la mise en place de dispositifs Truck to ship.
Le projet d'Autoroute de la Mer Nantes Saint Nazaire Gijon  a lui aussi été déclaré éligible à un financement européen pour une étude (75000€). Ambitionnant l'établissement d'une ligne Ro-Pax, avec une connection intermodale sur le corridor Atlantique. L'étude portera également sur la construction du rampe ro-ro à Gijon, l'acquisition de matériel de manutention et le navire le plus adapté.
Baptisé LNG Logistics, le troisième projet consiste en une étude sur le développement d'un réseau d'approvisionnement européen en GNL. Il s'agit d'envisager une solution fluviale, desservant la région Nord Mediterranée via Marseille, avec à l'étude une implication de la région Rhône Saône. Ce projet devrait permettre le développement concret d'infrastructure de stockage du GNL au sein des terminaux portuaires maritimes et fluviaux.

Les projets retenus devront être approuvés par le Comité du Mécanisme pour l'interconnection en Europe qui se réunira le 8 juillet prochain. Sa décision est attendue vers la fin du mois.

 

Retrouvez la fiche pays détaillant les projets français.

Consultez le communiqué de presse ici

La liste des projets retenus comme éligibles à un financement est disponible ici.

 

Share

Promotion
du transport maritime
à courte distance
et de l'intermodalité