La CRPM et AdM post 2013

12

septembre

2013

La CRPM et AdM post 2013

Soumis par Shortsea le jeu, 12/09/2013 - 15:26

La CRPM (Conférence des Régions Périphériques Maritimes) s'est récemment réunie à Bruxelles pour réfléchir à l'évaluation de la prise en compte de ses propositions sur le MIE (mécanisme d’interconnexion en Europe) et le RTE-T (Réseau Trans-Européen de Transport).

Lors d'une seconde session tenue sous la présidence de Nord Pas de Calais, les participants ont débattu avec des représentants de la DG Move sur les évolutions de la politique de transport maritime pour les années à venir. En effet, la Commission a lancé de nombreuses initiatives dans ce domaine ces derniers mois.

Deux questions cruciales ont été posées par les Régions à la DG Move :

- Quelles seront les modalités du soutien européen aux lignes maritimes qui désencombrent les routes européennes et améliorent le bilan carbone du secteur des transports ? Marco Polo, le seul programme européen dédié à ces questions, s'achève fin 2013 : comment la Commission envisage-t-elle de proposer un soutien à travers le Mécanisme d'Interconnexion Européen (MIE) ?

- Face au « défi soufre » auquel sont confrontés les professionnels et autorités publiques impliqués dans le transport maritime, quel mécanisme ambitieux l'UE va t-elle mettre en place pour empêcher que la nouvelle Directive ne provoque un retour sur la route du fret aujourd'hui maritime ?

Les points suivants ont également été abordés lors de ces échanges :

- Les Autoroutes de la Mer : quel format après 2013 ?

- La révision en cours de la politique portuaire européenne : quelles sont les implications de l'initiative lancée le 23 mai 2013 par la Commission pour améliorer les opérations portuaires et connecter les grands ports européens ?

- La réduction des émissions de CO2 par les navires : comment apprécier la proposition de règlement publiée par la Commission le 28 juin dernier, présentée comme une première étape dans la réduction des gaz à effet de serre dans le transport maritime ?

- La « ceinture bleue » : communication de la Commission le 8 juillet dernier, prévoyant des initiatives législatives et non législatives pour ramener les contraintes administratives du transport maritime à courte distance au même niveau que celles des autres modes de transport.

Pour mémoire, BP2S et la CRPM travaillent très régulièrement la main dans la main (notamment lors de l'organisation du Séminaire soufre de la CRPM mais aussi lors de la prise de position pour un écobonus).


Share

Promotion
du transport maritime
à courte distance
et de l'intermodalité