La France 2025 : les transports

27

septembre

2013

La France 2025 : les transports

Soumis par Shortsea le ven, 27/09/2013 - 09:00

La rentrée a été studieuse pour le gouvernement. François Hollande avait en effet demandé aux membres du gouvernement de réfléchir, par écrit, à ce que pourrait être la France de 2025.

Pour le Ministre des transports, "s’il est aujourd’hui difficile de prévoir les évolutions de la mobilité, les spécialistes s’accordent pour considérer qu’elle devrait continuer à augmenter, même si cela se fait à un rythme moins élevé que par le passé. Des travaux ont été engagés dans ce sens, mais les hypothèses actuelles prévoient une augmentation d’ici 2030 entre 1,2% et 1,8% en marchandises selon que l’on considère le marché domestique ou le marché international. La France des transports dans 10 ans, c’est donc une France plus mobile. C’est surtout une France qui a organisé son système de transport différemment."

Il est donc nécessaire de limiter la congestion routière et, dans la France de 2025, on peut imaginer que le transport maritime à courte distance remplisse pleinement cet objectif.

Selon la contribution du Ministre, "le transport de marchandise doit également faire face à de nouveaux enjeux [...], le transport maritime va continuer sa progression en termes de part de marché, mais avec une concentration des trafics autour de véritables hubs portuaires." Le feedering à donc de beau jours devant lui et va continuer sa progression.

On "apprend" aussi qu'en 2017, il y aura la nécessité de lancer des actions pour que le transport routier puisse prendre en compte les coûts d'entretien du réseau routier. Il semblerait intéressant que le transport routier prennent aussi en compte les autres externalités négatives.

Enfin, "le transport routier doit être recentré sur sa zone de pertinence". Cela est possible car "le transport maritime offre une alternative naturelle aux itinéraires terrestres, notamment sur les liaisons avec l'Espagne, l'Italie et les Iles Britanniques, grâce au développement des autoroutes de la mer".

Autoroutes de la mer entre l'Espagne et la FranceExcellente nouvelle pour BP2S, les autoroutes de la mer, après avoir survécu à la fin du monde du 21/12/2012, vont donc survivre jusqu'en 2025 ! Par contre, malheureusement, pas un mot sur l'euroconteneur 45' palletwide... Peut être que son développement fulgurant d'ici à 2025 en à fait un élément incontournable qui n'a même plus besoin d'être cité par le Ministre. Le GNL comme carburant pour les navires n'est pas non plus cité et serait donc LE maritime carburant en France.

Retrouvez l'intégralité de la contribution du Ministre des transports en cliquant


Share

Promotion
du transport maritime
à courte distance
et de l'intermodalité