GNL pour le shortsea

18

avril

2013

GNL pour le shortsea

Soumis par Shortsea le jeu, 18/04/2013 - 10:06

Les Pays-Bas ont lancé un nouveau programme de soutien à l'utilisation du GNL comme carburant pour les navires.

Ce programme, soutenu par le Ministère des Affaires Economiques hollandais ainsi que par TKI Gas (Top consortium for Knowledge and Innovation in Gas) a récemment sélectionné 8 types de navires pour lesquels la faisabilité d'une propulsion au GNL va être examinée.

Des navires existants, mais aussi de nouvelles constructions, entre 80 et 160m de long, vont être étudiés. Il s'agira d'abord de calculer avec précision les coûts d'installation (ou de modification) de la propulsion GNL puis de les comparer avec l'utilisation des scrubbers ou du diesel marin.

Les membres du consortium

Le programme possède un site internet dédié (LNG for Shortsea Shipping) sur lequel on peut retrouver des informations sur le GNL, ses bienfaits environnementaux et quelques documents de référence. Pour trouver plus d'informations sur ce sujet brûlant, n'oubliez de vous rendre régulièrement sur le site internet de l'ESN dont la partie "Environment" est mise à jour quasi quotidiennement.

Grâce à ce programme, les Pays-Bas rejoignent le club, encore trop fermé, des pays ayant pris des mesures concrètes pour aider leur industrie maritime à passer le cap de 2015 qui pourrait les faire sombrer. Retrouvez le communiqué de presse d'Armateurs de France sur leur site.

[caption id="attachment_3873" align="alignright" width="300" caption="Jean-François Jouffray lors de la remise du Trophée Personnalité lors de La Nuit du Shortsea"][/caption]

La France, jusqu’à présent, n'est pas en reste grâce à la Mission Jouffray (groupe de coordination sur l'utilisation du GNL comme carburant pour les navires) qui a, depuis plus d'un an, travaillé sans relâche à la constitution d'une filière française d'avitaillement des navires en GNL. Des inquiétudes pèsent toutefois sur la pérennisation de cette mission.

Eén van de vier pijlers binnen het Topconsortium voor Kennis en Innovatie (TKI) Gas is ‘Upstream’. Die naam verwijst naar het eerste proces in de gasketen: de exploratie en productie van gas. Doel van Upstream is om zo lang mogelijk gas te blijven produceren om de overheidsdoelstelling ‘30/30’ te halen: dertig miljard kubieke meter gas in 2030 uit de kleine velden. De huidige terugloop van de gasproductie vraagt om samenwerking van grote spelers, kennisinstellingen en overheid.

Share

Promotion
du transport maritime
à courte distance
et de l'intermodalité