High Level Meeting on Short Sea Shipping

15

mars

2016

High Level Meeting on Short Sea Shipping

Soumis par Shortsea le mar, 15/03/2016 - 19:10

Crédits : ECSA

Crédits : ECSA

Le 15 février dernier, la présidence néerlandaise du Conseil de l'Union Européenne a organisé à Amsterdam un "High Level Meeting" sur le shortsea shipping. 

Parmi la centaine de participants, se trouvaient bien entendu les Bureaux de promotion européens du Shortsea Shipping, dont BP2S, et l'ECSA. Par la voix de son Président, l'organisation professionnelle a apporté sa vision et ses ambitions pour le shortsea. Après un rappel de l'importance du shortsea dans les échanges intra-européens de marchandises (presque 40%), M. Smedegaard, également Président de DFDS, a présenté ses avantages et opportunités. Parmi eux, il a souligné la capacité d'adaptation du shortsea pour faire face à l'augmentation des volumes transportés, la mer ne connaissant pas d'engorgement. Le Président de l'ECSA a également expliqué que le shortsea shipping est plus que jamais en phase avec les problématiques actuelles de réduction des émissions atmosphériques : réduction du CO2, du soufre, etc. 

Il s'intègre en outre aux chaînes logistiques intermodales, favorisant ainsi l'optimisation de ces dernières. L'ECSA a ainsi salué la mise en place, par le bureau de promotion du shortsea espagnol, d'un simulateur de transport multimodal permettant de comparer les solutions intermodales mer-route aux solutions "tout route".

Ces éléments à l'esprit, l'association des armateurs européens a émis des recommandations en vue de favoriser le recours au shortsea shipping. Partageant totalement le point de vue des bureaux de promotion sur la question, l'ECSA a rappelé le caractère vital du développement des Autoroutes de la Mer, la priorité étant d'en supprimer les freins. L'organisation plaide également pour la création d'un très attendu marché unique européen afin de rendre plus attractive les solutions maritimes. Certaines formalités dont le shortsea doit supporter limitent sa compétitivité. Conformément à la définition du shortsea shipping de la Commission Européenne, l'ECSA demande également la simplification des procédures en vigueur pour les relations avec les Etats tiers.

Rappelant que les navires au shortsea escalent bien plus souvent que les autres dans les ports européens, l'ECSA a ainsi souligné la nécessité de faciliter la circulation des marchandises en intra-UE. Enfin, M. Smedegaard a rappelé l'importance du soutien au shortsea shipping via des politiques incitatives mais ne créant pas de distortion de concurrence.

Retrouvez le document de l'ECSA, "Shortsea shipping, the full potential yet to be unleashed" ainsi que la présentation de Niels Smedegaard.

 


Share

Promotion
du transport maritime
à courte distance
et de l'intermodalité