Interview : Fédération des Pilotes

2

janvier

2012

Interview : Fédération des Pilotes

Soumis par Shortsea le lun, 02/01/2012 - 12:12

A l'occasion de la Nuit du Shortsea, organisée par BP2S, la Fédération Française des Pilotes Maritimes a parrainé le Trophée Port.  Interview de Frédéric Moncany de Saint-Aignan, Président de la Fédération.

BP2S : Vous êtes un membre actif et soutien essentiel de BP2S. Pourquoi le shortsea est-il important pour vous ?

Frédéric Moncany de Saint-Aignan (FFPM) : Le shortsea, c’est le report modal vers le transport maritime. Bien évidemment, c’est bon pour la planète, le transport maritime étant de loin le plus vertueux sur le plan écologique. Mais c’est également la possibilité d’un fort développement des ports européens et donc des ports français.

Les pilotes maritimes exercent une mission d’intérêt général de sécurité des navires et des équipages, de protection de l’environnement aux approches et dans les ports, mais aussi de fluidité des trafics économiques portuaires. Dans ce cadre, ils soutiennent et promeuvent le ShortSea.

Pourquoi avoir décidé de vous impliquer auprès de BP2S dans cette Nuit du Shortsea ?

Le développement du Shortsea correspondra à un développement d’activité et de trafic portuaire. A l’égal de tous les autres acteurs de la chaine économique maritime et portuaire, ce développement aura des répercussions positives sur les stations de pilotage maritime !

C’est pourquoi, la Fédération Française des Pilotes Maritimes a souhaité être partenaire de cette première nuit !

Pourquoi avoir choisi de remettre le trophée « Port » ?

Comme je l’ai dit lors de la remise du Trophée au port de Bayonne, les ports et les pilotes maritimes sont inséparables. Il n’y a pas de ports de commerce sans pilote, les pilotes-maritimes ne pourraient exister sans les ports de commerce !

Quel autre trophée pouvait convenir le mieux au message que la FFPM souhaitait transmettre à l’ensemble des acteurs du Shortsea en cette première nuit !

Quelle est l’actualité du pilotage français/européen ?

Une nouvelle fois, la commission européenne voudrait déréguler le pilotage maritime en Europe. Cette troisième tentative nous surprend beaucoup après la forte opposition du Parlement européen aux deux premières !

La dérégulation du pilotage maritime est une menace sur la sécurité de nos ports et de notre littoral ; La poignée d’Etat qui s’y est essayée dans le monde a dû faire face à des catastrophes majeures consécutives. Tous ou presque on fait marche arrière sur cette déréglementation. Néanmoins, la Commission semble vouloir persister !

Nous emploierons toute notre énergie à convaincre celle-ci et le Parlement de façon à maintenir l’organisation actuelle du pilotage maritime pour garantir aux citoyens européens riverains des côtes une protection optimale de leur cadre de vie.

Les pilotes ont déjà pris des mesures pour accompagner le développement du shortsea, pouvez-vous nous en parler ?

Il est difficile de détailler toutes les mesures que les pilotes maritimes ont initiées. En ce qui concerne le pilotage des navires, dans les différents ports français en faveur du Shortsea.

Il s’agit, selon les places portuaires, de facilités organisationnelles ou opérationnelles et bien évidemment d’un accompagnement tarifaire par des réductions significatives du coût du pilotage.

Je souhaite souligner que, pour des raisons de sécurité des navires et des équipages, de protection de l’environnement aux approches et dans les ports, mais aussi de fluidité des trafics économiques portuaires, la plus-value apportée par la prise de pilote est indéniable pour le Shortsea.

C’est pour cela que la FFPM se félicite des mesures d’accompagnement qui peuvent être proposées localement par les stations de pilotage.

Un petit mot sur BP2S et de sa Nuit du Shortsea ?

Pour la Fédération des Pilotes Maritimes, BP2S est un lieu d’échange d’informations entre les différents acteurs du Shortsea.

La nuit du Shortsea a très bien symbolisé ces échanges entre les différents partenaires dans un esprit très convivial !

Cette initiative d’Antoine PERSON et de son équipe est à saluer. Nous les félicitons vivement pour l’organisation de cette soirée et sommes déjà impatients de les retrouver l’année prochaine.

Pour mémoire, la deuxième édition de la "Nuit du Shortsea" 2012 se tiendra le 5 décembre 2012 dans un lieu encore gardé secret...


Share

Promotion
du transport maritime
à courte distance
et de l'intermodalité