Les navires shortsea dans la flotte de commerce française

29

août

2012

Les navires shortsea dans la flotte de commerce française

Soumis par Shortsea le mer, 29/08/2012 - 17:01

Comme chaque année durant l'été, Le Marin passe en revue la flotte de commerce française dans son état au 1er juillet. Ces listes ne comprennent que les unités d'au moins 200t de jauge brute immatriculées sous pavillon français ou contrôlés par des armements français.

Les navires actifs au shortsea (ou cabotage) se retrouvent dans chacune des catégories.

1. Navires à passagers et rouliers

Tout d'abord, Le Marin liste, dans une 1ère partie, les navires à passagers et rouliers.

Les navires shortsea sont représentés par la flotte de transbordeurs (ferries) qui a globalement augmenté d'une unité. Le marin liste d'ailleurs 36 navires dont 20 rattachés à des armateurs membres de BP2S : Brittany Ferries (7), LDA (4) et la SNCM (9).

[caption id="attachment_2763" align="aligncenter" width="472" caption="Cap Finistère - Cc Brittany Ferries"][/caption]

Nous retrouvons également un grand nombre de navires shortsea parmi les 16 rouliers (purs fret) listés tels que les navires "anglais" employés par CMA CGM et LDA sur la liaison shortsea entre Marseille et Rades (Tunisie) ou bien les barges ro-ro de la Socatra, également membre de BP2S.

Parmi les 4 rouliers mixtes (fret + chauffeurs) listés, Le Marin mentionne le Cotentin employé par Brittany Ferries sur la ligne Cherbourg-Poole la semaine et Poole-Santander le weekend. Il liste également Le Nord-Pas-de-Calais dont la remise en service sur la ligne Calais-Douvres est envisagée pour novembre prochain.

2. Cargos et porte-conteneurs

Ensuite, le marin liste les navires de lignes (cargos polyvalents et les porte-conteneurs) dans une 2e partie.

Plusieurs navires porte-conteneurs effectuent des liaisons shortsea tels que le CMA CGM Rabat ou le Soraya opérés par la Comanav à destination de l'Afrique du Nord.

3. Vracs secs, pétrole et gaz

Dans une 3e partie, le marin liste les vracs secs, pétrole et gaz.

La catégorie "Les caboteurs" regroupe les navires de très courte distance et fluvio-maritimes. Parmi les 10 navires listés, 4 navires sont opérés par l'armement ABCRM (membre de BP2S).

Le Marin en profite pour souligner le grand poids du cabotage dans le trafic de nos ports français.

En effet, le cabotage concerne également bien d'autres catégories de navires comme les cimentiers (ex : le Capo Nero exploité par la CFT, membre de BP2S) ou les transports de produits raffinées (ex : Guildo et Kergoat exploité par Socatra pour des échanges intra-européens) pour ce qui concerne cette 3e partie.

Retrouvez ces documents dans les éditions du 03/08, du 10/08 et du 17/08 du journal Le marin ou sur www.infomer.fr


Share

Promotion
du transport maritime
à courte distance
et de l'intermodalité