Ports et trafics européens

27

octobre

2011

Ports et trafics européens

Soumis par Shortsea le jeu, 27/10/2011 - 15:42

En 2009, le transport maritime intra-européen représentait 36% des trafics des principaux ports en Europe. La part moyenne du transport national dans le trafic global des ports UE est de 11% et les échanges internationaux intra-UE atteignent les 25%.

Le tableau ci-dessous est tiré du site internet Eurostats.

[caption id="attachment_1060" align="aligncenter" width="637" caption="Crédits : Eurostats"][/caption]

Bien qu'ayant diminué de 11% entre l'année 2008 et l'année 2009, les échanges intra-européens décroissent moins que les échanges extra-UE qui eux ont chuté de 14%.

Par ailleurs, la baisse des trafics venant de l'UE en direction des pays proches (comme la Norvège -9 %, la Russie -7 %, la Turquie et l'Algérie -4 %, la Libye -2 %)  est moins prononcée que celle avec les pays "lointains" (comme la Chine -17 %, les USA -19 %, l'Afrique du Sud -23 %, Brésil -35 % et l'Australie -43 %). Il est clair que le shortsea shipping à beaucoup moins souffert que le deepsea lors de la crise en 2008/2009.

Il est intéressant de noter que les pays dont la géographie est propice au shortsea profite d'une plus forte représentation du trafic national dans ses échanges maritimes totaux (la Norvège - grâce à ses fjords - fait 30% de son trafic maritime de fret en national, la Grèce 29%, le Royaume-Uni 18%, le Danemark 17%).

En ce qui concerne la part des trafics intra-UE, ce sont l'Irlande, la Lettonie et l'île de Malte qui forment le podium avec plus de 75% de trafics européen chacune.

La France, elle, effectue 7% de son trafic maritime en national et 30% vers les autres pays européens. Notons toutefois que la zone « hors-UE » du shortsea n’est pas prise en compte dans ce rapport (particulièrement le Maghreb et la façade Est de la Méditerranée qui sont comptabilisés dans les échanges avec l’Afrique). Les chiffres du shortsea sont donc supérieurs aux chiffres strictement intra-européens pour chacun des ports étudiés (la proportion est très différente selon le port).


Share

Promotion
du transport maritime
à courte distance
et de l'intermodalité